FAQ

Des réponses à toutes vos questions sur le ramonage

Informations et Conseils

Combien de temps dure un ramonage ?

Le temps passé à ramoner dépendra de l’élément que vous voudrez traiter, qu’il s’agisse d’un poêle à granulés, d’une chaudière à gaz, d’un poêle à bois… Généralement, notre société de ramonage à Nantes peut vous assurer une intervention en une demi-heure.

À quoi sert un ramonage ?

À force d’utilisation, des dépôts de particules de suie s’accumulent sur les parois de votre conduit. Ne pas les enlever peut être dangereux (cf. plus bas) ! Le ramonage permet donc d’éviter les risques de combustion ou de production de fumées par exemple. Nous utiliserons pour cela des outils comme le hérisson métallique, afin de désencombrer les cheminées ou les chaudières.

La ″créosote″ : c′est quoi ?

Il s’agit tout simplement d’une accumulation de particules de suie qui peut se révéler très difficile à retirer avec le temps. La créosote envahit ainsi votre appareil de chauffage et votre conduit de fumée jusqu’à altérer son fonctionnement.

Quels sont les dangers liés à un conduit peu ou pas ramoné ?

Il est important d’avoir conscience que l’oubli ou le retard d’un ramonage peut se révéler dangereux et causer une intoxication passive au monoxyde de carbone, responsable de nombreux problèmes de santé sur le long terme ! On rencontre également des embrasements liés aux conduits non ramonés qui peuvent alors provoquer des incendies catastrophiques dans votre domicile. Il faut aussi savoir que l’assurance ne couvre pas ce genre de dommages si vous n’avez pas pris toutes les précautions nécessaires d’entretien et d’utilisation. Vous devez vous assurer de respecter chaque étape de l’allumage d’un feu et de traiter régulièrement les résidus des suies. De plus, si quelqu’un rencontre un problème (de santé ou autre) à cause d’un manquement à vos obligations, il peut potentiellement vous poursuivre et engager une procédure judiciaire.

À quel moment de l'année puis-je solliciter une société de ramonage ?

Pensez à ne pas forcément attendre l’hiver avant de ramoner votre cheminée, votre poêle ou votre chaudière. En effet, c’est durant cette période que les services de ramonage connaissent leur plus forte sollicitation et le prix peut parfois être augmenté selon l’urgence de la situation. Les mois d’avril à octobre sont plus propices aux nettoyages des conduits et des foyers.

Quel bois brûler dans ma cheminée ou dans mon poêle ?

Il existe trois types de bois à privilégier lorsque vous voulez chauffer :

– Le bois de chauffage : évitez le bois traité utilisé dans l’industrie.
– Le bois feuillu : partez sur du hêtre ou du chêne, ou du bois résineux dans le cas d’une poêle haute température.
– Le bois sec : il faut que le bois utilisé ait un taux d’humidité minimal, inférieur à 20 %.

Nettoyer la vitre de son insert de cheminée efficacement

 Vous pouvez tout à fait réaliser ce nettoyage par vous-même. Ce n’est pas très compliqué et il existe trois façons simples de le faire :

– Utiliser un produit spécial : il existe des produits spécifiques qui permettent de traiter la vitre d’insert. Appliquez simplement un peu de ce produit sur un chiffon et frottez vigoureusement.

– Utiliser du papier journal : pour ceux qui préfèrent la méthode brute, vous pouvez mouiller très légèrement du papier journal dans un bol d’eau et de cendre (que vous aurez prélevée au préalable dans votre conduit) et frotter la vitre avec.

– Utiliser une pierre d’argile : elle a l’avantage de pouvoir nettoyer tout un tas de surfaces, dont la vitre d’insert. Pensez à vous en procurer une !

Limiter le bistre : comment faire ?

Il s’agit tout simplement de l’accumulation de particules de suie qui peut se révéler très difficile à retirer avec le temps. La créosote peut envahir votre appareil de chauffage et votre conduit de fumée jusqu’à altérer son fonctionnement.

Le ramonage chimique suffit-il ?

Non, cette option manque profondément d’impact. Il n’est pas conseillé d’utiliser uniquement le ramonage chimique pour faire disparaître la créosote. Cela ne ferait que reporter le problème de manière extrêmement temporaire.

Vous pouvez cependant utiliser cette méthode pour libérer l’arrivée d’air et amoindrir l’encrassement, mais il faudra quoi qu’il arrive faire ramoner la paroi intérieure par la suite.

Combien de fois par an faut-il faire appel à un ramoneur professionnel ?

Légalement parlant, il faut demander un ramonage de vos conduits deux fois par an s’ils sont à fumée, et une fois par an s’ils sont à gaz. Il faut aussi impérativement faire appel à des professionnels certifiés du bâtiment et du ramonage.

Vos tuyaux et conduits d’évacuation des fumées doivent être constamment surveillés afin d’évaluer le meilleur moment pour appeler un professionnel du ramonage.

Nous vous conseillons de vous rapprocher de votre assureur pour vous assurer des modalités du ramonage !

Le certificat de ramonage : quelle utilité ?

Le ramoneur ou la compagnie de ramonage à laquelle vous aurez fait appel vous délivrera un certificat à la fin de l’intervention. Pour quelle raison ?

Tout simplement pour que vous puissiez prouver aux autorités et à votre assurance que votre installation de chauffage est entièrement en règle. Cela vous servira à couvrir vos arrières.

Posez-nous une question !